Signer un contrat

Tu as trouvé ta voie et l’entreprise qui te convient ?

Il faut maintenant officialiser votre accord par la signature d’un contrat d’alternance.

C’est le référent de ton centre de formation en alternance qui rédige le contrat d’alternance, le fait signer par toi et l’entreprise et vous informe de vos droits et devoirs respectifs.

Comme tout document officiel, avant de le signer, lis-le en détail et n’hésite pas à poser des questions à ton référent pour éclaircir ce qui ne te semble pas clair.

La rétribution à laquelle tu as droit figure dans le contrat d’alternance. La fixation de ta rétribution se fait par rapport à des niveaux de compétences A, B ou C. Si tu n’as jamais signé de contrat d’alternance auparavant pour le même métier, tu seras considéré comme étant de niveau A. Si, par contre, tu débutes avec certaines compétences, tu seras invité à une concertation avec l’entreprise et ton référent pour déterminer le niveau où tu te situes et ainsi la rétribution dont tu pourras profiter.

Celle-ci est calculée sur base d’un pourcentage du RMMMG (Revenu minimum mensuel moyen garanti). Ce dernier est régulièrement indexé et s'élève depuis le 01/05/2022 à 1.842,28 €.

  • Niveau A : rétribution forfaitaire fixée à 313,1876 € (brut)/mois de formation en entreprise (soit minimum 17% du RMMMG)
  • Niveau B : rétribution forfaitaire fixée à 442,1472 € (brut)/mois de formation en entreprise (soit minimum 24% du RMMMG)
  • Niveau C : rétribution forfaitaire fixée à 589,5296 € (brut)/mois de formation en entreprise (soit minimum 32% du RMMMG)

Au niveau pratique, en plus du contrat d’alternance, ton référent te fera signer un plan de formation. C’est une sorte de guide reprenant l’ensemble des compétences que tu vas acquérir tout au long de ta formation pour le métier choisi. Il est important car il permettra à ton référent et à ton tuteur en entreprise d'apprécier l’évolution de tes compétences et donc de tes rétributions.

 

 

Trucs & Astuces

Pour aller plus loin